Saccage d’un lycée : Najat Vallaud-Belkacem devrait faire son mea culpa !

BR 1

Comment Najat Vallaud-Belkacem peut-elle reprocher à François Fillon de souffler sur les braises après le saccage d’un lycée de la région parisienne ?

Najat Vallaud-Belkacem traite ce qu’il s’est passé comme un incident ponctuel. Ce n’est pas un incident, c’est beaucoup plus grave ! Nous sommes face aux conséquences du laxisme des politiques pénales menées depuis 5 ans, et du choix de plus en plus assumé du communautarisme et de l’échec de l’école de la république.

Najat Vallaud-Belkacem devrait regarder les choses en face, les nommer et faire son mea culpa. Sans changement profond, sans réforme de fond, cette violence ne fera que croître.

Bruno RETAILLEAU