Intrusion au lycée Nelson Mandela : la Région porte plainte et va améliorer la sécurité de l’établissement

Nelson

Si elle est de nature exceptionnelle, l’intrusion d’une quinzaine de personnes armées de battes de baseball dans le Lycée Nelson MANDELA hier à Nantes pose inévitablement la question de la sécurité dans les lycées des Pays de la Loire. Certes, le bilan de cette intrusion s’élève à deux blessés légers, mais chacun doit avoir conscience qu’il aurait pu être bien plus lourd.

« Il n’est pas tolérable que dans un Lycée en plein cœur de Nantes, des individus cagoulés  et armés de battes de baseball puissent entrer avec la volonté d’en découdre. C’est pourquoi la Région a décidé de porter plainte.

Mais cet évènement grave doit aussi conduire les services de l’Etat, les collectivités et tous les acteurs de l’éducation à renforcer leur vigilance et les moyens mis en œuvre pour que nos lycéens soient convenablement protégés. Le Conseil régional a d’ailleurs lancé un état des lieux de la sécurité dans les établissements, mais il reste à en tirer les conséquences concrètes. C’est la mission que je viens de confier à Antoine Chéreau, président de la commission Education, en lien avec le rectorat.

En ce qui concerne le lycée Nelson Mandela, je veux d’abord dire mon soutien à l’ensemble des lycées et des personnels éducatifs. Des travaux de sécurisation vont être effectués rapidement. Il s’agira notamment de sécuriser le sas d’accès à l’entrée du bâtiment, en prévoyant la possibilité de fermer les portes automatiques à distance, depuis l’intérieur du lycée.

Nous devons tout mettre en œuvre pour que nos lycées demeurent des espaces préservés de la violence ».

Bruno Retailleau

Président du Conseil régional