Chômage : Vraiment pas de quoi se réjouir !

arton1890

La baisse du chômage en novembre repose, malheureusement, essentiellement sur des initiatives de court terme ; contrats aidés, plans de formation de circonstance, primes à l’embauche. Toutes catégories confondues,  le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi aura d’ailleurs augmenté de 0,3% en novembre. Vraiment pas de quoi se réjouir !
Nous sommes loin des résultats des autres pays européens qui ont su profiter de la baisse des taux, d’un pétrole bon marché et d’un euro plus faible pour se réformer en profondeur et créer de vrais emplois. La France est passée en 5 ans du 14ème rang au 22ème rang pour son taux de chômage. Parmi les plus mauvais élèves de tous les pays européens.
La baisse du chômage de novembre en France est une illusion d’optique que le gouvernement a acheté à coup de milliards d’euros de dépenses publiques supplémentaires. Sur le moyen terme, ces dépenses vont peser encore un peu plus sur notre compétitivité et notre capacité à créer de vrais emplois. La faible croissance française, revue récemment encore à la baisse, nous le rappelle ; la politique économique du gouvernement aura été un échec. Et ce sont  les Français les plus faibles qui en auront été les premières victimes.

Bruno RETAILLEAU